Sélectionner une page

Recherche Biomédicale

CHU Tivoli » Espace patients » Droits et responsabilités » Recherche Biomédicale

LA RECHERCHE BIOMEDICALE

1. La recherche biomédicale à partir de données existantes ou de matériel corporel humain résiduel *

Certains projets de recherche s’attachent à examiner des données déjà disponibles dans des dossiers médicaux ou des banques de données préalablement constituées (par exemple votre âge, votre sexe, votre traitement médicamenteux ou votre mode de vie…).

Attention, dans tous les cas, ces données sont rendues anonymes et ne permettent pas de vous identifier.

D’autres projets de recherche utilisent du matériel corporel humain résiduel récolté dans un cadre de diagnostic (prise de sang, biopsie, etc.) ou de traitement (chirurgie aboutissant à l’ablation d’une certaine quantité de tissus de certains organes) et qui sont stockés dans un laboratoire ou une banque de tissus de l’hôpital.

Par défaut, ces données ou matériaux peuvent être utilisés à des fins de recherche scientifique afin de permettre de mieux connaître certaines maladies et de les soigner.

Néanmoins, vous pouvez vous y opposer en remplissant le Formulaire d’opposition prévu à cet effet. Ceci n’aura aucune conséquence sur votre prise en charge médicale et les relations entre l’équipe soignante et vous.

Cette opposition sera signalée dans votre dossier médical du CHU Tivoli et nous nous engageons à ce qu’elle soit respectée.

En tant que patient, vous avez, à tout moment, le droit de refuser le traitement de vos données médicales ou de votre matériel corporel résiduel à des fins de recherche scientifique.

* Matériel corporel humain résiduel : La partie du matériel corporel humain qui est redondante et qui pourrait dès lors être détruite

2. La recherche clinique prospective

 La recherche clinique prospective permet de faire progresser les connaissances scientifiques et d’améliorer les procédures de diagnostic et de traitement au profit des patients.

La plupart des projets de recherche impliquent l’inclusion de participants. Ce qui veut dire que des personnes en bonne santé ou malades donnent leur accord/consentement à participer au projet de recherche après avoir reçu une explication détaillée du projet en question, par un médecin ou un professionnel de la santé, responsable du projet d’étude.

Lorsque vous venez en consultation ou en cas d’hospitalisation au CHU Tivoli, il se peut que vous soyez sollicité en vue de participer à un projet de recherche clinique.

Qu’ils aient lieu dans le cadre d’une recherche sur un nouveau médicament, d’un mémoire ou d’une étude clinique, ces projets de recherche sont minutieusement étudiés par un Comité d’Ethique qui veille au bien-fondé de ce projet et surtout à ce que vous puissiez donner votre accord en connaissance de cause. Cela s’appelle un consentement libre et éclairé.

Pour plus de renseignements, adressez-vous au médecin ou au professionnel de la santé qui vous a proposé de participer à cette étude.

Vous pouvez également contribuer à la recherche clinique en permettant d’alimenter une banque de tissu, généralement du sang.

Vous pouvez spontanément vous porter volontaire en remplissant le formulaire disponible sur la page de l’Unité d’Investigation Clinique.

Il se peut également qu’un médecin vous sollicite en fonction de votre profil afin de participer à cette collecte de tissu. Dans tous les cas, votre consentement sera enregistré.

N’hésitez pas à vous porter volontaire. Pour toute information complémentaire contactez l’Unité d’Investigation Clinique (UIC) au : 064 / 27.72.29 ou via mail : uic@chu-tivoli.be

QUELS SONT VOS DROITS ?

Avant la mise en place d’un projet de recherche clinique dans le domaine des soins de santé, celui-ci doit être obligatoirement soumis à l’approbation d’un ou plusieurs comités d’éthique, dont la mission essentielle est votre protection.

Actuellement, une loi belge prévoit que le consentement des patients au traitement de leurs données à caractère personnel et/ou de leur matériel corporel humain résiduel à des fins de recherche scientifique est présumé avoir été obtenu par défaut.

Les patients concernés par ces données ne sont pas toujours contactés dans le cadre de ces recherches*, mais peuvent à tout moment s’opposer à ce traitement (c’est ce qu’on appelle le principe d’« opting out »).

Le CHU Tivoli a, par ailleurs, mis en place des mesures pour garantir la protection de vos données personnelles.

Les patients qui ne souhaitent pas que les données personnelles issues de leur dossier médical et /ou que leur matériel corporel humain résiduel soient/soit utilisé(e)s à des fins de recherche scientifique, doivent signaler leur opposition en informant expressément la Direction médicale du CHU Tivoli, via le Formulaire d’opposition.

* Sauf si certaines découvertes concernant leur santé sont faites au cours de ces recherches.

FORMULAIRE D’OPPOSITION

Le formulaire d’opposition au traitement de vos données personnelles en provenance de votre dossier médical et/ou au traitement de votre matériel corporel humain résiduel à des fins de recherche scientifique est disponible ici : Formulaire d’opposition

Vous pouvez également obtenir ce formulaire d’opposition aux guichets d’admission ou de consultation.

Ce formulaire est à compléter UNIQUEMENT dans le cas où vous ne désirez pas vous inscrire dans le cadre de la recherche biomédicale.

PROTECTION VIE PRIVÉE/RGPD

Téléchargez la brochure sur la recherche biomédicale